Articles dans Travail en mutation
repenser le travail par la coopération, l’exemple des collaborations des jardins de Cocagne

Le réseau Cocagne entend valoriser les modèles économiques - au sens des modes d’organisation marchands et non marchands - des initiatives associatives de terrain. Un temps aussi pour une approche critique des modèles de gestion et de management du secteur entrepreneurial “de marché” appliqué à ces structures à vocation sociale et non marchande.

Lire la suite
Travail, énergie et agriculture : des corps et des machines en action.

Dans « La dynamique du capitalisme » paru en 1985, Fernand Braudel résume en une centaine de pages l’ensemble de ses recherches sur l’histoire économique du monde entre le XVe et le XVIIIe siècle. Il en conclut, bien modestement il est vrai, qu’il lui reste encore à « saisir et comprendre en même temps les raisons du changement du taux de croissance apparu en même temps que le machinisme ».

Cette remarque étonnante, quoiqu’un peu datée, en dit long de notre difficulté à penser les liens entre énergie, travail et économie, ainsi que les rapports sociaux que cette relation engendre.

Lire la suite
Cocagne en visite dans un territoire zéro chômeurs

Une délégation de responsables du réseau Cocagne s’est rendu sur un territoire zéro chômeurs le 31 octobre dernier en Meurthe-et-Moselle dans le pays de Colombey et du sud Toulois. « On est partis des besoins du territoire et des ressources, ce qui est utile, pas concurrentiel, qui ne gêne personne, quelque chose de nouveau, on le fait. Il ne s’agit pas de tout réinventer, Cocagne, Emmaüs… ce qu’on fait est très classique pour le monde de l’IAE ».

Lire la suite
Un modèle économique, ce n'est pas du business

Le modèle économique des Jardins de Cocagne est remis en cause par la baisse des soutiens publics. Il est donc nécessaire de réfléchir son modèle économique pour développer les revenus des Jardins. Mais développer ses revenus ne veut pas dire chercher à faire des affaires mais plutôt à réfléchir les services aux “mangeurs” et aux territoires pour créer de l’activité et de l’emploi.

Lire la suite
Management : l'importance de la reconnaissance

Mais qu'est ce qui pousse une personne s'engager dans une entreprise ? et à rester engagée de manière durable dans son travail ? Selon Christian du Tertre, l'importance c'est la reconnaissance au travail. Il remet en question le système managérial actuel d'évaluation individuelle aux résultats et invite à une réflexion sur le besoin de coopération au sein des entreprises et de dialogue qui permettraient aux salariés d'être reconnus pour leur engagement. 

Lire la suite
Accueil - 16e forum national : C'est quoi ce travail ?

Réunissant plus de 300 participants issus des jardins d’insertion en maraîchage bio et des entreprises solidaires adhérentes, ce Forum est l’occasion de rappeler l’importance des chantiers d’insertion par l’activité économique pour résoudre, dans la mandature gouvernementale, les questions de l’accès à l’emploi des plus précaires en promouvant les nouvelles activités de la transition écologique et sociale.

Lire la suite
Du sas amortisseur social au laboratoire d’idées

“Nous sommes passés d’un sas amortisseur social à un laboratoire d’idées, imprégnateur de la société par ses bonnes pratiques” Jean Guy Henckel, ancien directeur du Réseau Cocagne, analyse notre société actuelle et le rôle que joue le Réseau Cocagne dans cette “drôle”d’époque” où beaucoup souffrent “de trop ou pas de travail dans une société avec l’horizon bouché”.

Lire la suite
Table ronde : Imaginer les emplois solidaires de demain

Table-ronde animée par Hugues Sibille (Président du Labo de l'ESS, ancien délégué interministériel à l'Economie sociale et solidaire) et en répondant-e-s :

- Françoise Bernon, Déléguée Générale du Labo de l’ESS

- Julien Lesage, Drecteur d’ASPIRE - Véronique Fayet, Présidente du Secours catholique

- Dominique Hays, Directeur des Anges Gardins

- Jean Girardon, membre du bureau de l'AMF, représentant au conseil supérieur de l'économie sociale, Maire de Mont Saint Vincent (71).

Lire la suite
Synthèse conclusive : l'expérience fonde la connaissance

Les entreprises d'insertion accompagne au retour à l'emploi. Mais pour quel emploi ? L'absence de travail engendre de la souffrance. mais beaucoup d'emplois aujourd'hui engendrent également de la souffrance (burn out, ...). Quel intérêt alors d'accompagner les personnes en insertion vers l'emploi ?

Lire la suite
Le management coopératif

Christian Du Tertre est Directeur scientifique d’Atemis (Analyse du Travail Et des Mutations dans l’Industrie et les Services) qui a pour objectif ambitieux de construire les conditions d'un travail émancipateur.

“Parlons de travail plutôt que d'emploi. L'activité du travail (qu'elle soit rémunérée ou pas) est fondatrice de notre société et de chacun d'entre nous. Quand nous travaillons, nous nous construisons à travers le regard de l'autre.” Partant de ce constat et du fait que le travail est devenu fondamentalement relationnel, Christian du Tertre explique sa vision du management et d’une organisation réflective de l’entreprise basée sur l’échange et non sur la culture du résultat.

Lire la suite
6. Quelle implication citoyenne dans les entreprises solidaires Cocagne ?

Les citoyens ne doivent pas être considérés comme de simples consommateurs. Leur désir d’engagement peut les amener à apporter leurs compétences aux entreprises Cocagne : en tant qu’ambassadeurs, administrateurs, sur des thématiques précises, au quotidien ou plus ponctuellement. En tant que permanents de Jardins de Cocagne, comment accompagner ces envies pour les transformer en forces pour la structure sans que ce soit trop chronophage ?

Lire la suite