A propos

Le chemin du retour à l’emploi passe sans doute par des parcours de formations, mais il passe surtout par une reprise de confiance d’anciens salariés qui ont peur de retrouver un système managérial qu’ils ont déjà expérimenté et qui a engendré pour eux une grande souffrance au travail.

Qu’est ce qui pousse une personne s’engager dans une entreprise ? Et à rester engagée de manière durable dans son travail ?

Le Réseau Cocagne a initié une réflexion qu’il souhaite partager avec les entreprises. Participation active à la continuité du parcours d’insertion (stages, immersions, passerelles, ...), constitution de Club entreprises autour des Jardins de Cocagne, l’implication des entreprises est essentielle à la vocation insertionnelle du Réseau Cocagne. En parallèle, les Jardins de Cocagne, expérimentant une vision novatrice des rapports sociaux dans le travail, ont une expertise à partager avec les entreprises.

Le blog “C’est quoi ce travail” est une invitation, pour tous les acteurs mobilisés autour de la question de l’emploi, de l’insertion et du travail (professionnels, universitaires ou institutionnels), à contribuer au débat.

Quelle est la place du travail (ou de l’activité) dans l’individualité et dans le rapport aux autres ? Quel est le rôle de l’insertion par l’activité économique dans l’inclusion sociale des individus ? Comment insérer des personnes dans une économie qui les a abandonnés ? Quelles sont les mutations du travail à prévoir ou à espérer pour une meilleure inclusion sociale ?

Si vous voulez participer à ce blog, contactez le Réseau Cocagne (communication@reseaucocagne.asso.fr)

 
Patrick dit Milou, ouvrier maraîcher au jardin de Cocagne :  Les nouveaux jardins de la solidarité  à Moirans (38). © 2018 Jean-Philippe Berger

Patrick dit Milou, ouvrier maraîcher au jardin de Cocagne : Les nouveaux jardins de la solidarité à Moirans (38). © 2018 Jean-Philippe Berger

Qu’est-ce que le RÉSEAU cocagne ?

Le Réseau Cocagne rassemble 105 structures d’insertion par des activités économiques environnementales (maraîchage biologique, espaces verts, filières alimentaires biologiques ….). Ces structures partagent et défendent des valeurs communes :

  • en matière de refus des exclusions et de toute discrimination

  • dans le cadre d’actions d’insertion respectueuses du principe de développement durable : cohésion sociale, économie solidaire et respect de l’environnement.

Le débouché de l’insertion doit être, pour les bénéficiaires, le plus possible celui d’une économie inclusive et durable.

Le Réseau Cocagne a pour ambition de participer à la rénovation de l’économie par le biais de la filière alimentaire afin de réfléchir la question de l’insertion dans une logique anticipatrice plutôt que réparatrice.

« Notre mission consiste à réenchanter le travail en le rendant plus valorisant et moins intimidant. »

Dominique Hays, Président du Réseau Cocagne

Plus d’informations sur www.reseaucocagne.asso.fr