Articles avec le tag Donner du sens à mon travail
Le management coopératif

Christian Du Tertre est Directeur scientifique d’Atemis (Analyse du Travail Et des Mutations dans l’Industrie et les Services) qui a pour objectif ambitieux de construire les conditions d'un travail émancipateur.

“Parlons de travail plutôt que d'emploi. L'activité du travail (qu'elle soit rémunérée ou pas) est fondatrice de notre société et de chacun d'entre nous. Quand nous travaillons, nous nous construisons à travers le regard de l'autre.” Partant de ce constat et du fait que le travail est devenu fondamentalement relationnel, Christian du Tertre explique sa vision du management et d’une organisation réflective de l’entreprise basée sur l’échange et non sur la culture du résultat.

Lire la suite
1. Accompagner vers l’emploi : la coopération entre encadrant(e)s & ASP

Métiers souvent en tension, devant répondre à des exigences d’efficacité et de « rentabilité »  (atteindre 60% de sorties dynamiques et 30% d’autofinancement), il ressort que les Encadrant(e)s Techniques et les Accompagnateurs Socio-Professionnels ont parfois du mal à faire se rejoindre ces deux impératifs et sont toujours en recherche de solutions à la fois en termes d’organisation et d’outils à leur disposition. Cet atelier a pour objectif de creuser comment encadrant(e)s et ASP peuvent mieux coordonner leur travail.

Lire la suite
3. Instaurer un travail coopératif entre encadrant(e)s et direction

Pour garantir que le juste équilibre entre mission sociale (accompagnement social et professionnel) et retour économique (production) puisse être trouvé et tenu, l’enjeu est donc de favoriser l’échange et la coordination entre salariés permanents, en particulier entre la direction et l’encadrement technique, en mettant en place des modes de coopération efficaces.

Lire la suite
4. Des compétences aux fonctions, jusqu’où mutualiser entre les entreprises solidaires Cocagne

MUTUALISER, pour le Réseau Cocagne, c’est déjà être en demande et récolter des retours d’expériences. « Le Réseau est un wikipedia ! ». Il peut faciliter la mise en relation et favoriser le transfert de savoir-faire.

MUTUALISER, c’est aussi une posture personnelle. L'idée de mutualiser mène une charge émotionnelle assez forte sur le registre négatif de la peur. Comment apprendre à faire ensemble ?

Il existe déjà, dans le Réseau, des dispositifs de mutualisation comme Transfer de Savoir-Faire Cocagne (TSF-RC). Comment faire en sorte que ces dispositifs, encore peu connu et sous-exploité, soient d’avantage diffusés auprès des adhérents qui pourraient en bénéficier.

Lire la suite
5. Permettre aux salariés en insertion de devenir acteurs grâce à l’ouverture de la parole et aux prises de décision collectives

Cet atelier, à partir de mises en situation, avait pour objet de favoriser l’intégration des salariés en insertion à tous les niveaux de la structure : gouvernance, vie d’équipe, plans de culture, convivialité, …
Parmi les pistes d’action évoquées :

  1. Valoriser du travail par les encadrants techniques.

  2. Multiplier des espaces d’échange entre différentes fonctions.

  3. Développer l’écoute pour accueillir les propositions et ressentis des Jardiniers.

  4. Associer les Jardiniers à l’organisation de l’activité de production, notamment la définition du plan de culture.

  5. Accompagner l’autogestion.

  6. Définir la place du salarié en insertion au conseil d’administration.

  7. Mettre en place des réunions collectives hebdomadaires encadrées par des membres du conseil d’administration.

  8. Inscrire dans le projet associatif le principe de participation et s’assurer de sa mise en œuvre.

Lire la suite
6. Quelle implication citoyenne dans les entreprises solidaires Cocagne ?

Les citoyens ne doivent pas être considérés comme de simples consommateurs. Leur désir d’engagement peut les amener à apporter leurs compétences aux entreprises Cocagne : en tant qu’ambassadeurs, administrateurs, sur des thématiques précises, au quotidien ou plus ponctuellement. En tant que permanents de Jardins de Cocagne, comment accompagner ces envies pour les transformer en forces pour la structure sans que ce soit trop chronophage ?

Lire la suite